Lausanne à l’époque romaine

C’est à l’embouchure du Flon que s’est développée l’agglomération gallo-romaine de Lousonna, à partir du milieu du 1er siècle avant notre ère.

Cet important vicus – appellation latine équivalent à un chef-lieu – a fait l’objet de plusieurs campagnes de fouilles d’envergure dans le courant du 20e siècle. Celles-ci ont permis de bien connaître le plan de l’agglomération, qui s’étalait sur plus d’un kilomètre le long du lac.

Occupé pendant près de quatre siècles, le vicus possédait son forum – centre administratif, commercial et religieux caractéristique de l’époque romaine -, doté d’une imposante basilique, d’un sanctuaire et d’un temple gallo-romain. Un autre temple se dressait à la périphérie ouest de la bourgade. À l’est, un théâtre a été érigé à la fin du 1er siècle de notre ère, confirmant le rôle régional important de Lousonna, offrant toutes les infrastructures d’une ville à la romaine. Potiers, forgerons, tisserands et autres artisans y étaient établis. Le vicus était aussi le siège de l’importante congrégation des Nautes, les bateliers du Léman. Leur présence atteste la vitalité commerciale de Lousonna, établie à un point de rupture de charge central, au coeur de l’Empire romain.